Alors tu l’as testé TestNG ?

Mon précédent article parle de TestNG et compare ses fonctionnalités avec celles de JUnit. J’ai écris cet article sans tester TestNG et je m’étais donc promis de l’utiliser pour mieux juger.

Alors tu l’as testé TestNG ?

Et bien, je dois avouer que non.

Pourquoi ?

Tout simplement, je constate que JUnit répond à tous mes besoins. Le code des TestCase est clair et les tests sont complètement isolés les uns des autres donc simplissimes à remanier.

Tu peux faire pareil avec TestNG et même plus !

Oui, je sais.

Et pourquoi ne pas le tester alors ?

J’ai mes petites habitudes et JUnit est intégré à tous mes outils (Eclipse, Maven, …). Pourquoi passer du temps à remplacer un outil qui répond à mes besoins et qui n’est plus qu’une commodité ?

Un avantage que je vois à TestNG est de réduire la durée des tests en mettant en évitant de répéter certaines phases d’initialisation à chaque test. Cependant, pour vraiment réglr le problème, il faut changer les frameworks que l’on met en oeuvre, pas l’outil de test. Par exemple, je préfère tester un POJO que de déployer un EJB avec toute la phase d’initialisation qui précède.

4 thoughts on “Alors tu l’as testé TestNG ?”

  1. “J’ai mes petites habitudes”

    Je pensais que la pensee agile, c’etait precisement de s’adapter et de pouvoir reagir rapidement aux nouvelles idees ?

    “J’ai mes petites habitudes” est une tres mauvaise excuse pour ne meme pas tester une nouvelle technologies, surtout venant de quelqu’un qui se dit tellement “bleeding edge”…

  2. “Je pensais que la pensee agile, c’etait precisement de s’adapter et de pouvoir reagir rapidement aux nouvelles idees ?”

    Et bien non.
    Le vrai principe de base des méthodes agiles est de comprendre le gain par rapport au cout de chacune de nos pratiques de développement, d’organisation ou de management.

    Il est vrai que les fans d’XP mettent souvent en avant la réactivité. Les fans du Lean Development mettent en avant la suppression du “Waste”. Un exemple de “Waste” est de vouloir utiliser un outil que je ne maitrise pas pour remplacer un autre outil que je connais très bien et qui me suffit. Le terme important est encore une fois “Qui me Suffit”.

  3. Je ne suggere pas de remplacer un outil qui marche tres bien, mais au moins d’essayer les outils innovants qui sortent. Apparemment, tu n’as meme pas envie de faire ca…

Comments are closed.